Actions spécifiques

À l’occasion de la réunion de la Commission des actions spécifiques d’avril 2017, la section a validé les actions à mener sur les semences de betteraves et de chicorée industrielle pour améliorer et sécuriser la production de semences dans un contexte réglementaire de plus en plus contraignant. Ces actions sont centrées sur quatre grandes thématiques :

  • La maîtrise des bioagresseurs, au travers du suivi de la réglementation phytosanitaire, de la lutte contre le luxus, les pucerons, les maladies foliaires comme la cercosporiose et par des essais sur l’efficacité des produits et sur les techniques de biocontrôle ;
  • La fertilisation, par le suivi de la réglementation environnementale, le bilan azoté des cultures et des tests sur les biostimulants ;
  • L’optimisation des interventions culturales. Le Gnis travaille à la mécanisation d’une planteuse et à l’amélioration des conditions de conservation du plant après arrachage. Depuis peu, l’interprofession participe aussi à la conception de systèmes de culture innovants et durables, plus économes en intrants, pour lesquels des essais seront lancés en 2018.
  • La maîtrise des flux polliniques pour maîtriser et améliorer la qualité et la pureté génétique des semences, les actions de sensibilisation et d’information des populations rurales et des agriculteurs se poursuivent dans les secteurs-pilotes identifiés.