Appuyer les associations semencières

pour-web-art5-appuyer-asso-semencieres

Le Gnis continue d’appuyer la création d’associations semencières de par le monde…

À l’échelle nationale, les associations professionnelles permettent de fédérer les acteurs et de renforcer leur compétitivité. À l’échelle continentale, elles favorisent la mise en place de réglementations harmonisées sur la commercialisation et la propriété intellectuelle, favorisant les échanges de semences au sein des régions concernées.

Le Gnis accompagne la création d’associations nationales des semences. En 2015-2016, il a ainsi accompagné la création d’associations nationales des semences en Sierra Leone et en Iran.

A l’échelle continentale, le Gnis a appuyé la création de l’association africaine des semences (AFSTA), dont le siège est au Kenya. Il est présent à son conseil d’administration. L’AFTSA rassemble les entreprises et associations nationales de 30 pays africains.

En Asie, le Gnis participe aux réflexions relatives aux questions de propriété intellectuelle au sein de l’Association des Nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN) et de l’Association des semenciers d’Asie et du Pacifique (APSA). Il a appuyé la création de cette dernière, qui regroupe 519 membres de 25 pays d’Asie et du Pacifique.