Assurer le contact dans les salons et sur le web

En 2015 et 2016, le Gnis a continué à développer sa communication vers le grand public.

Objectif ? Expliquer le rôle joué par les semences et les acteurs de la filière au titre des grands enjeux sociétaux que représentent la sécurité alimentaire, le développement de l’agriculture durable, la préservation et l’enrichissement de la biodiversité, l’innovation scientifique, etc. Cette communication s’articule autour de la diffusion de brochures et l’animation de sites web.

Le site semencemag.fr a ainsi été refondu sur ses aspects graphiques et éditoriaux, afin de mieux porter l’image des semences en réponse aux interrogations des internautes sur leur alimentation et leur environnement.

Les salons aussi sont l’opportunité pour le Gnis de répondre en direct aux interrogations des citoyens. C’est pourquoi, chaque année avec ses partenaires de l’Odyssée végétale, il tient un stand au Salon international de l’agriculture. Pour l’édition 2016, qui a accueilli plus de 610 000 visiteurs, des animations interactives portant sur les semences, les plantes et leurs utilisations y ont été réalisées. De nombreux supports pédagogiques sur la filière semences, son rôle et ses acteurs, ont été distribués. En outre, un plateau TV (Village Semence) et le partenariat avec la chaîne Campagnes TV ont permis de tourner 100 émissions et débats, qui ont ensuite été multidiffusés (cf. page « À la rencontre des médias »).

Sur la campagne 2015-2016, le Gnis a aussi créé des occasions d’échanges dans une quinzaine de salons, foires et « journées portes ouvertes » en régions. Une grande partie des équipes des 6 implantations régionales (respectivement situées à Angers, Lille, Lyon, Orléans, Reims et Toulouse) va ainsi régulièrement au contact du grand public.