Contribuer à l’optimisation de la production

Le Gnis a accompagné des pays engagés dans une démarche d’amélioration de leur production végétale, notamment par la mise à plat de l’organisation de la filière et des processus de production de semences, ainsi que par la diversification des variétés produites. C’est dans ce contexte que des coopérations avec l’Angola et avec la Sierra Leone ont été initiées en 2015.

Dans le cadre d’un plan d’action économique 2015-2017 signé avec le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, les autorités angolaises ont exprimé à la France leur besoin d’assistance technique dans le domaine agricole, notamment pour la reconstruction de la filière semences, la mise en place de normes de qualité pour la certification ainsi que la mise en place d’un système de propriété intellectuelle pour les obtentions végétales. La coopération institutionnelle et économique est bien engagée… Le Gnis a réalisé deux missions en Angola, et poursuit le dialogue avec les autorités et les entreprises semencières locales.

La coopération française avec l’Afghanistan a permis le développement de la production de semences de blé : 6 variétés de blé françaises supérieures à celles utilisées auparavant ont été distribuées et 2 centres de production ont été créés.