Loi Labbé : quel rôle joue la filière auprès des collectivités ?

gazon-placage

Depuis le 1er janvier 2017, la loi Labbé s’applique dans toutes les collectivités françaises. Désormais, elles ne peuvent plus utiliser de produits phytosanitaires sur leurs territoires, excepté dans les stades et les cimetières. La question de la gestion de ces espaces et de la recherche d’alternatives se pose.

Pour accompagner les collectivités dans cette transition écologique, le Gnis a montré la nécessité de mettre en place des mesures préventives et donc d’initier une réflexion sur la qualité des variétés de gazon, à l’heure où le curatif est interdit. Pour cela, la section a organisé une conférence de presse le 13 octobre 2016, menée par Jean-Marc Lecourt, président de la SFG (Société française des gazons) et Julien Bouffartigue, secrétaire de la section fourragères et gazons au Gnis.

 

Forts de l’expérience agronomique et technique du Gnis, ils ont rappelé toute la place que les variétés et les semences certifiées pouvaient prendre pour répondre à ces nouveaux défis.

Tout au long de la campagne, les responsables communication en région ont rencontré les collectivités sur le terrain pour porter ce message et créer du lien. Dans ce cadre, le Gnis est intervenu à une réunion de FNE (France Nature Environnement) le 8 décembre 2016 auprès des responsables de collectivités territoriales. Ces derniers ont manifesté un intérêt certain pour l’utilisation des semences certifiées de gazon dans les espaces publics. Dans la continuité, la section a participé à 5 forums organisés par l’AESN (Agence de l’Eau Seine Normandie) sur la gestion des zones non agricoles.

Afin d’accroître l’accompagnement des collectivités dans cette transition écologique, la section a élaboré un guide pratique, finalisé à l’automne, à destination des responsables des services techniques des collectivités et de professionnels du paysage. Il détaille et développe les deux idées centrales du Gnis sur les semences certifiées de gazon :

  • Le choix de la qualité des variétés est primordial lors de l’enherbement d’un espace.
  • La brochure précise ainsi dans quelles conditions utiliser les différentes variétés de semences de gazon.
  • L’enherbement est une solution efficace pour moins désherber, le gazon occupant naturellement l’espace libre. C’est une alternative écologique, économique et plus agréable en termes de cadre de vie.

Le Gnis est dans une dynamique de création de lien avec les collectivités territoriales pour leur apporter des réponses concrètes sur la gestion de leurs espaces, dont ils sont demandeurs.

vegetal-cite