Prendre des décisions collectives au service de la filière : les accords interprofessionnels

Les discussions et la concertation engagées dans les sections peuvent aboutir à la signature d’accords interprofessionnels, définissant une feuille de route commune au service de la filière et de ses acteurs. Votés au sein des sections, ils sont soumis au conseil d’administration du Gnis pour approbation. Ils sont donc le fruit d’une concertation à tous les niveaux de décision de l’interprofession. Ces accords interprofessionnels peuvent porter sur des thématiques très diverses, et apportent donc une transparence totale aux professionnels.

Ainsi, durant cette campagne, un accord a été signé concernant les conventions-type entre agriculteurs-multiplicateurs et établissements de production de semences au sein de toutes les sections. Cet accord a été ratifié à l’unanimité des collèges concernés (multiplication et production) dans chacune des 8 sections puis approuvé formellement par le conseil d’administration.

Le large travail de concertation réalisé pour la conception de ces accords est l’élément clef de leurs succès. Ils peuvent alors être rendus obligatoires par les pouvoirs publics.