Renouvellement de l’accord interprofessionnel « Plants de ferme »

recolte-pdt

L’accord interprofessionnel sur les plants de ferme de pomme de terre signé en 2013, valable trois ans, a connu sa première reconduction. De février à octobre 2016, le Gnis a organisé des réunions de concertation et a élaboré cet accord, avec l’aide d’un médiateur nommé par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, Monsieur Berlizot. Il a été signé le 19 octobre 2016 par 9 acteurs représentatifs de la filière Plants de pomme de terre (représentant les obtenteurs, les agriculteurs-multiplicateurs, les établissements collecteurs, les distributeurs pour le marché agricole et pour le marché amateur, les transformateurs, et les utilisateurs) puis son extension a été publiée au Journal officiel du 18 février 2017. Le premier volet de cet accord fixe la rémunération due par les plants de ferme de pomme de terre de variétés protégées par un COV français ou communautaire. Le second volet a pour objectif de garantir la qualité sanitaire du territoire dans le cadre de la production des plants de ferme. Sa nouveauté par rapport au précédant accord est qu’il rend possible les déclarations collectives pour les agriculteurs de l’industrie féculière, qui permettra des déclarations plus exhaustives.