Soutenir les équivalences UE et OCDE

Le Gnis a apporté son expertise aux pays en demande d’équivalence OCDE ou UE pour leurs systèmes de contrôle et de certification des semences. Des avancées significatives ont été enregistrées en 2014-2015, notamment pour le Sénégal et l’Ukraine.

Les agréments OCDE ou UE permettent d’attester d’une production de semences de qualité et d’une commercialisation aux normes internationales. Ils constituent donc des prérequis à l’export… Dans ce contexte, le Gnis coopère avec le Sénégal depuis 2011. En 2015, l’OCDE a reconnu son système céréales à paille, ainsi que maïs et sorgho. Son adhésion effective, officialisée le 1er janvier 2016 a fait de ce pays le 59e membre de l’OCDE. Les actions de coopération se poursuivent avec le Sénégal pour que son système de certification bénéficie aussi de l’équivalence UE.

La coopération avec l’Ukraine a permis à celle-ci d’obtenir l’agrément OCDE pour ses systèmes maïs, sorgho, céréales à paille et oléagineux, ainsi que l’accréditation ISTA pour son laboratoire national d’analyses. Le Gnis continue à accompagner l’Ukraine dans son projet d’équivalence UE pour les espèces citées. Suite à une mission d’audit au printemps 2015, l’Ukraine a reçu un avis favorable de sa demande d’équivalence UE.