Un appui renouvelé au Sénégal et à l’Ukraine

Le Gnis et la FNPSMS (Fédération nationale de la production de semences de maïs et de sorgho) ont accompagné le Sénégal dans sa demande d’accréditation par l’OCDE de son système de certification des semences pour les espèces maïs et sorgho. L’appui français a  consisté en la conduite de missions d’expertise par le Soc (service technique du Gnis) et par le laboratoire d’analyses de la FNPSMS. L’accréditation par l’OCDE a été effective en juin 2015. Le Sénégal, avec l’appui du Gnis, a désormais engagé une démarche pour que son système de certification bénéficie aussi de l’équivalence de l’Union européenne.

La coopération avec l’Ukraine a permis à celle-ci d’obtenir l’agrément OCDE pour ses systèmes maïs, sorgho, céréales à paille et oléagineux, ainsi que l’accréditation ISTA pour son laboratoire national d’analyses. Le Gnis continue à accompagner l’Ukraine dans son projet d’équivalence UE pour les espèces citées. Suite à une mission d’audit, l’Ukraine a reçu un avis favorable de sa demande d’équivalence UE. Le processus de transposition dans sa législation suit son cours.