Une commercialisation des semences basée sur un cadre réglementaire rigoureux

Le cadre réglementaire de la commercialisation des semences et des plants s’appuie sur deux grands piliers : d’une part, les listes des Catalogues officiels français et européens des espèces et variétés végétales, recensant toutes les variétés commercialisables et d’autre part, le contrôle et la certification des semences et des plants, qui garantissent la qualité du produit mis en vente.Cette réglementation assure ainsi des échanges responsables et équitables.

Elle est gage du bon fonctionnement de la filière semences et garantit aux utilisateurs une semence conforme à leurs attentes.