Vers un référentiel de présence fortuite d’OGM dans les semences de maïs

En attendant que la réglementation européenne fixe un seuil légal de présence fortuite d’OGM dans les semences de maïs, les professionnels ont décidé de se lancer dans une démarche proactive. Ils ont donc créé un référentiel qui recense les bonnes pratiques permettant de garantir une présence fortuite d’OGM inférieure à la limite technique de 0,1 %. La campagne 2015-2016 a vu l’élaboration du référentiel. 2016-2017 va permettre aux entreprises de production de semences de maïs d’engager une démarche de mise en place du référentiel. Celui-ci se base sur l’analyse des risques au sein de chaque entreprise et la mise en place des moyens appropriés pour les encadrer. La certification, qui sera réalisée par les inspecteurs du Soc, reposera sur l’évaluation de la pertinence et de l’efficacité du dispositif déployé.